Gmail fin ciblage publicitaire

Gmail : Google abandonne le ciblage publicitaire via les emails

Google a annoncé le 23 juin qu’il ferait un pas en arrière et n’utilisera plus le contenu présent dans Gmail à des fins publicitaires. Ce changement est dû à la volonté de Google d’uniformiser au maximum les versions professionnelles et gratuites de l’Outil Gmail.

Fin du ciblage publicitaire Gmail…

Cette pratique existe depuis le lancement de Gmail en 2004 et était constamment activé sur les versions gratuites de l’outil.

Cependant c’est maintenant terminé ou presque. Google va désactiver d’ici la fin de l’année l’utilisation et l’analyse du contenu des mails pour toute personnalisation des annonces. Le géant américain promet de n’utiliser que les informations présentes dans les paramètres utilisateurs afin de personnaliser ses annonces.

Google rappelle d’ailleurs qu’il est toujours possible de désactiver la personnalisation des annonces dans les paramètres utilisateurs.

Enfin, même si le scan du contenu des mails à des fins publicitaires est désactivé, il restera utilisé afin que Gmail reste performant. Par exemple, le scan des emails est souvent utilisé pour protéger du piratage, du phishing ou pour d’autres fonctionnalités.

…mais pas des publicités Gmail

Même si Google ne se sert plus des contenus des mails pour personnaliser les annonces, Google continuera de faire de la promotion sur le support Gmail.

En effet, les annonces ne disparaissent pas de l’outil et utiliseront des données provenant d’autres outils ou plateformes Google pour être personnalisées. Le ciblage continuera d’être réalisé via les autres produits Google tels que le moteur de recherche, l’historique de navigation, les vidéos vues sur YouTube et les applications utilisées.

Pourquoi abandonner le ciblage via Gmail ?

On pourrait être en droit de se demander pourquoi Google décide seulement aujourd’hui d’abandonner le ciblage publicitaire via le contenu des mails. Voici les principales raisons :

Rassurer les utilisateurs de la version pro de Gmail

Même si dans la version pro et payante de Gmail le scan des courriels à des fins publicitaires n’existe pas, cela n’empêche pas certaines entreprises d’être frileuses à l’idée d’utiliser cet outil.

C’est pourquoi Google fait ce choix. Cela permettra de rassurer les potentiels utilisateurs professionnels quand à l’utilisation de leurs données d’entreprises, qui sont évidemment très sensibles.

Ne plus subir les critiques des défenseurs de la vie privée

Dès sa naissance en 2004, le service a fait l’objet de nombreuses critiques et plaintes d’organisations de défense de la vie privée. Sous la pression collective et juridique, Google a dû modifié les conditions d’utilisation afin de bien avertir l’utilisateur de l’utilisation faite de ses données personnelles.

Toutes ces polémiques n’ont pas amélioré la confiance qu’on peut avoir dans les services Google, notamment auprès des entreprises.

Se conformer aux nouvelles réglementations

L’annonce de Google correspond à l’évolution de la législation française et européenne sur le traitement des données personnelles.

Par exemple, la loi Lemaire obligerait Google à demander concrètement l’accord de l’utilisateur (au moins tous les ans) pour avoir le droit d’utiliser ses données personnelles à des fins publicitaires. Lui donner la possibilité de désactiver dans les paramètres utilisateurs le ciblage publicitaire sera alors insuffisant.

Google anticipe également la mise en œuvre du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et du projet ePrivacy. Ces projets doivent entrer en vigueur en Europe en mai 2018.

Google n’a pas besoin des données Gmail

Si Google abandonne la récolte des données personnelles Gmail, c’est évidemment car cela n’est pas crucial pour lui. Google continuera à proposer des ciblages publicitaires précis via ses autres produits tout en croisant les différentes données collectées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

to-top-button