Définition du retargeting

Le retargeting, ou parfois appelé remarketing, signifie « reciblage publicitaire » en français. Il consiste à cibler, principalement sur internet, des utilisateurs qui ont déjà été en contact avec l’annonceur. Par exemple, le retargeting est utilisé généralement pour cibler les visiteurs d’un site qui n’ont pas finalisé leur achat.

Comment faire du retargeting ?

Pour pouvoir faire du retargeting, il faut avant tout identifier les individus qui vont être reciblés. Si l’on souhaite adapter son message publicitaire en fonction des pages visitées ou de la profondeur du parcours d’achat d’un internaute, il faut pouvoir récupérer ces informations.

Pour cela il va falloir mettre en place un tracking des visiteurs de son site web. Cela consiste à « marquer » chaque utilisateur afin de pouvoir le retargeter par la suite. Ce marquage se fait essentiellement via les cookies (pour le moment).

Grâce aux cookies, les individus ayant déjà visité votre site web peuvent ensuite être reconnus une fois sur un autre site web ou réseau qui commercialise son inventaire publicitaire.

Pour cela, il faut implémenter des morceaux de codes ou des tags de tracking fournis par les prestataires ou plateformes publicitaires utilisés. Cela permettra ensuite de générer des listes de retargeting. 

Il est possible de tracker ses visiteurs en fonction des pages visitées ou bien des actions réalisées sur son site web. Cela permet d’établir des listes de retargeting très précises qui seront utilisées de diverses façons.

Exemples d’utilisation du retargeting

Il est possible de retargeter les individus ayant consulté une ou plusieurs fiches produit sans passer à l’achat. On peut ainsi leur proposer à nouveau les produits consultés, des produits similaires ou bien une promotion valable sur ces produits afin qu’ils finalisent leur achat. Ce type de retargeting est couramment utilisé par les acteurs du e-commerce.

Le retargeting permet également d’exclure de ses ciblages certains internautes qui ne seraient plus pertinents. Par exemple, si vous vendez des billets d’avion ou des hébergements à l’hôtel, c’est très utile pour ne pas diffuser des annonces auprès des personnes ayant déjà réalisé leur réservation.

Vous pouvez également proposer des produits complémentaires aux personnes ayant déjà réalisé un achat. Par exemple, suite à une réservation de billet d’avion, proposer un service de taxi à l’aéroport depuis la ville d’arrivée.

Les dispositifs et stratégies de retargeting peuvent être plus ou moins complexes avec différents scénarios et séquences de retargeting mis en place.

Les différentes formes du retargeting

Il existe d’autres types de retargeting que celui dit « classique » tel qu’il est décrit ci-dessus. On peut ainsi citer le CRM retargeting, l’email retargeting, le retargeting vidéo, etc…

Le retargeting peut également être dynamique. Ce type de retargeting est principalement utilisé par des acteurs du e-commerce tel que Amazon, Fnac, Zalando, etc. Il est également utilisé de plus en plus par l’ensemble des annonceurs les plus connus.

Il consiste à retargeter de façon automatique les internautes ayant visité une page ou une rubrique précise d’un site. Une bannière personnalisée est ensuite diffusée à chaque internaute en fonction des actions qu’il a précédemment réalisé sur le site.

La bannière personnalisée s’affiche dynamiquement en fonction du produit consulté et reprend les informations les plus importantes tel que le titre du produit, le prix, l’image, etc… Pour réaliser ce type de retargeting, il faudra préalablement construire un Flux produit pour récupérer ces informations du catalogue.

Ce type de retargeting est généralement proposé par la plupart des régies publicitaires de RTB aujourd’hui. Pour aller plus loin certaines régies réalisent du retargeting avec la pratique de la DCO pour de meilleures performances.

Voici une vidéo qui résume comment le retargeting est apparu et son fonctionnement :