Les « First Party Data » ou données First Party sont des données dites propriétaires. Cela signifie que ces données appartiennent aux entreprises qui les utilisent, soit en général les annonceurs.

Quels types de données sont appelées « First Party Data » ?

A l’origine, l’expression « First Party Data » n’était attribuée qu’aux données online récoltées sur le site web d’un annonceur. Les données étaient récupérées par l’annonceur via les cookies ou bien en déclaratif via l’utilisateur. Ces données étaient essentiellement utilisées dans le but de réaliser des ciblages publicitaires plus précis. C’est ce qui a permis de réaliser les premiers ciblages personnalisés en fonction du comportement ou des profils d’utilisateurs.

Aujourd’hui, les « First party Data » représentent l’ensemble des données qui sont collectées sur les points de vente ou les site web d’un annonceur.

Cela signifie que le terme « First Party Data » englobe désormais les données des CRM et offline. Concrètement, il peut s’agir de données clients déjà enregistrées dans votre CRM, de coordonnées récoltées lors d’un event, via un contenu téléchargeable en ligne ou une carte de fidélité. Il existe de nombreuses façons de récolter des données « First Party », leur point commun est qu’elles sont souvent déclaratives.

L’utilisation de plus en plus fréquente des DMP par les annonceurs permet aujourd’hui de rassembler et stocker ce type de données.

A quoi servent ces données « First Party » ?

Les données de première partie sont considérées comme étant les plus précieuses pour une entreprise. Le fait qu’elles soient récoltées en accord avec l’utilisateur en font des données fiables et précises. Avec le RGPD, l’accord de l’utilisateur est maintenant requis pour qu’un cookie soit déposé lors de sa visite sur un site web.

Ce sont les données de vos clients et prospects les plus importants. Ces audiences vont seront très utiles lorsque vous souhaiterez activer des campagnes publicitaires, établir des profil client types ou bien construire des audiences similaires.

Quelles différences avec les autres types données ?

Si les « First party Data » sont appelées ainsi, c’est parce qu’elles sont à distinguer des « Second Party Data » et « Third Party Data ».

Ces données diffèrent des « First Party Data » sur différents points tel que la façon dont elles sont récoltées, leur fiabilité, leur utilisation finale, etc… Pour en savoir plus sur les « Second Party Data » et les « Third Party Data« , cliquez sur les liens !