cambrige analytica changements pour facebook

Cambridge Analytica : Quels sont les changements apportés par Facebook ?

Suite au scandale de Cambridge Analytica et de la comparution de Mark Zuckerberg devant le Congrès, quelques changements vont être apportés par Facebook. Ces changements concernent bien évidemment la protection des données personnelles de ses utilisateurs.

5 changements qui vont impacter les annonceurs

Si vous réalisez actuellement de la publicité via Facebook, vous serez touchés par ces changements. Voici une liste des changements déjà mis en place ou à venir pour l’ensemble des annonceurs présents sur Facebook.

Suppression des ciblages « Catégories de partenaires »

Jusqu’à maintenant, les annonceurs pouvaient utiliser un ciblage avancé sur Facebook appelé « Catégorie de Partenaires sur demande« . Ces ciblages utilisaient les données de partenaires externes à Facebook, tel que Acxiom, Epsilon, Oracle, Experian ou encore TransUnion.

Cela permettait par exemple de cibler les utilisateurs en fonction de leurs achats réels ou bien de leur revenu annuel. Des données de comportement « hors ligne » encore impossibles à récupérer par Facebook et donc utiles pour certains annonceurs.

categories de partenaires facebook

Afin d’avoir accès à ce genre de données, ces partenaires récoltaient les données consommateurs de plusieurs sources tels que les programmes de fidélité (Casino) ou bien depuis des sociétés de sondage (Kantar Media, Nielsen, …).

Ces données et ce type de ciblage ne seront plus disponibles à partir du 30 septembre. Facebook a décidé de bannir toutes les données « Third Party Data », soient celles fournies par des services tiers. Les seules données qui seront utilisables seront les données « First Party Data » de Facebook. Soit les données tels que les mentions J’aime, les données de localisation, les données d’intérêt ou l’historique de recherche.

Si certains annonceurs souhaitent continuer à utiliser les données de ces partenaires, il faudra trouver un accord direct avec eux. Ils pourront ainsi les importer eux-même sur Facebook et seront entièrement responsables de leur utilisation. Avec le RGPD arrivant fin mai, ce genre de pratique va s’avérer très compliquée à réaliser et beaucoup moins efficace que les ciblages « Catégories de Partenaires » actuels.

Donc profitez-en pendant que c’est encore possible. Vous avez également la possibilité de créer des audiences personnalisées avec les personnes qui interagissent avec vos publications et vos vidéos, pensez-y !

Source : TheVerge

Outil de certification pour les Base de données clients

Facebook est actuellement en train de concevoir un nouvel outil de certification qui sera utilisé lors de l’import de base de données sur Facebook. Par exemple, lorsque vous importerez une nouvelle base d’emails clients, cet outil servira à garantir que vous avez bien le droit d’utiliser ces adresses pour le ciblage publicitaire. Cet outil permettra d’empêcher les annonceurs d’utiliser de façon abusive des données d’utilisateurs récoltées sans leur accord préalable.

L’outil est encore en développement et on ne sait pas encore en quoi va consister cette certification… Néanmoins, préparez-vous à justifier l’utilisation de vos BDD clients pour vos ciblages publicitaires. Nous vous conseillons fortement d’en informer toute votre base de clients actuelle afin de renouveler leur accord. Pensez également à modifier les différents points de contact sur votre site et bien évidemment vos mentions légales pour être en conformité.

Source : Techcrunch

Plus d’estimations d’audience pour les audiences personnalisées

Ce changement a déjà été mis en place par Facebook. Les estimations d’audiences personnalisées sont maintenant devenues indisponibles.

Ce changement fait suite à la découverte d’une vulnérabilité potentielle en matière de confidentialité pour cette fonctionnalité. De peur d’amplifier le scandale Cambridge Analytica, Facebook a tout de suite réagit et supprimé cette fonctionnalité aux annonceurs. Impossible d’avoir accès au volume de personnes ciblées lorsqu’une audience personnalisée est inclue ou exclue du ciblage.

audience personnalisee facebook indisponibles

Les audience personnalisées sont des audiences créées à l’aide d’informations clients d’une base de données ou bien de visiteurs d’un site web via le pixel Facebook.

Néanmoins, Facebook a annoncé qu’ils allaient développer un correctif afin de pouvoir donner de nouveau accès à cette fonctionnalité bien utile.

Source : MarketingLand

Nouvelles règles pour les publicités politiques

A partir de maintenant, chaque annonceur qui souhaitera diffuser des publicités à vocation politique devra avoir l’accord de Facebook. Facebook vérifiera au cas par cas chaque annonceur de publicité politique en vérifiant son identité et sa localisation.

De plus, chaque publicité politique portera une étiquette distincte et mentionnera clairement le nom de l’annonceur.

Enfin, pour les annonces politiques diffusées aux Etats-Unis, il sera possible d’effectuer des recherches d’archives de publicités politiques. Les utilisateurs pourront vérifier certaines informations sur chaque annonce politique diffusée sur Facebook. Parmi ces informations, on pourra vérifier le montant dépensé par les annonceurs, les types de personnes ayant vu les publicités ou encore le nombre d’impressions des annonces.

Source : Facebook & Mark Zuckerberg

Identification des managers de « grandes pages » Facebook

Nouvelle règle à venir, Facebook exigera que les personnes qui gèrent de « grandes pages » soient vérifiées. Suite au Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg a fait une déclaration à ce propos dans une publication Facebook. Selon lui, cela permettrait d’empêcher l’utilisation de faux comptes pour gérer des pages ou bien d’accroître sa portée en propageant des informations fausses ou sujettes à polémique.

Pour le moment, aucune information sur la façon dont sera évalué la taille d’une « grande page », ni sur le processus de vérification d’identité…

Source : Facebook & Mark Zuckerberg

Des changements majeurs mais pas critiques

La plupart de ces changements vont avoir un gros impact sur les annonceurs et propriétaires de pages Facebook.

Ils sont une conséquence directe du scandale Cambridge Analytica mais ils permettront par la suite de mieux protéger les données des utilisateurs.

Ces changements sont donc totalement compatibles avec l’arrivée du RGPD le mois prochain. Ils permettent également à Facebook de rassurer ses utilisateurs et donc les annonceurs.

N’importe quel annonceur préfèrera perdre quelques fonctionnalités plutôt que perdre le levier de communication qu’est actuellement Facebook.

Suivez et partagez !
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.